Le restaurateur, victime favorite de l’Etat - Tiller Systems
ActualitésCOVID-19

Le restaurateur, victime favorite de l’Etat

By septembre 25, 2020 No Comments

Alors que Marseille voit ses restaurants fermer à nouveau leurs portes et que les bars de la capitale sont forcés d’observer un couvre feu, c’est toute une profession qui vit dans la crainte d’un nouveau confinement à l’échelle nationale. Si ces décisions sont prises sous couvert de vouloir protéger le consommateur, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer des mesures jugées injustes, voire inutiles. Le très médiatique Philippe Etchebest, chef doublement étoilé pour son restaurant bordelais Le Quatrième Mur, se hisse en tête de cortège et s’improvise porte parole d’un métier “en train de crever”, disait-il le 24 Septembre au micro d’RTL.

Les restaurateurs, victimes inutiles du COVID-19

Ce que redoute M. Etchebest comme nombre de ses confrères c’est de voir la fermeture administrative se changer en fermeture définitive. La Banque de France aurait estimé à 30% le nombre de faillites à prévoir d’ici fin 2020. A la tête d’une entreprise de 60 salariés il a été en mesure d’avancer les salaires sans rentrées d’argent de Mars à Juin, mais ce nouveau coup dur pourrait être le coup de grâce pour des restaurateurs “en train de se noyer” sous les dettes accumulées.

Fermer les restaurants, à quoi bon ?

Au delà de la crainte de devoir mettre la clef sous la porte, c’est aussi la colère qui anime le chef Etchebest. Fermer à nouveau les restaurants relève selon lui d’une sorte d’hypocrisie lorsque écoles et transports en commun restent ouverts. Les rassemblements privés où personne ne se protège vont bon train, tandis que les restaurateurs, au sein de leurs établissements, sont les garants du respect des gestes barrières. Le responsable, selon lui, c’est le relâchement d’une population ayant passé l’été à faire “la foire à neu-neu” confiait-il à BFM TV mercredi 23 Septembre. Pourquoi mettre en danger un profession qui fait tourner l’économie ? Pour Philippe Etchebest, c’est l’incompréhension. Après un entretien accordé par le président Macron, le chef n’ayant pas obtenu les réponses satisfaisantes à ses attentes déclare : “on a été écoutés mais pas entendus”.

Tiller soutient la profession

“En tant qu’acteur de ce secteur, nous sommes fortement interpellés par les annonces et décisions du gouvernement concernant la fermeture partielle ou totale des bars & restaurants partout en France.

Ces commerçants, en leur grande majorité, sont exemplaires en termes de respect des règles sanitaires. Ils sont les garants d’un contrôle fort de ces procédures au sein de leurs établissements.

Nous continuerons de les soutenir au quotidien, avec nos collègues, partenaires et clients.”

Dimitri Farber, Co-fondateur de Tiller Systems