Comment ouvrir un restaurant en 2021 - Tiller Systems
ConseilsCOVID-19

Guide : Comment ouvrir un restaurant en 2021 ?

By avril 5, 2021 avril 16th, 2021 No Comments
comment ouvrir restaurant

Ouvrir un restaurant en 2021, ce n’est plus la même histoire : les modes de consommation et habitudes des Français ont été bouleversé en 2020. 46% d’entre eux ont désormais recours régulièrement à la livraison contre 40% l’année précédente ! Avant l’ouverture de votre restaurant, vous devrez notamment vous assurer d’être prêt à répondre à ces nouvelles attentes.

Jongler entre les commandes sur place, la vente à emporter, la livraison (tout en garantissant la qualité des plats) n’est pas évident.

A moins d’être bien entouré, avec la bonne équipe et les bons outils.

Alors que nous naviguons au milieu d’une année 2021 peu différente de la précédente, vous décidez de vous lancer dans la grande aventure qu’est l’ouverture d’un restaurant : Félicitations ! 

Si vous avez le courage de commencer ce projet, c’est que vous êtes plein de ressources et avez identifié le moment idéal pour ouvrir votre restaurant. Idéal ? Et oui, il vous reste exactement le temps de le rendre opérationnel, et en attendant l’annonce de réouverture, vous  pourrez livrer, proposer le click & collect, la vente à emporter.

Par où commencer ? Comment trouver un local ? Comment réunir le budget ? Et surtout… Comment ouvrir un restaurant en pleine crise sanitaire ?

1. Rédiger un Business Plan avant d’ouvrir son restaurant

Le business plan, c’est le document qui sera présenté aux investisseurs avant l’ouverture du restaurant, les mettront en confiance quant à la viabilité de votre projet. Divisé en 5 parties, il comportera la définition de vos objectifs stratégiques, commerciaux, financiers, et bien plus !

  • Executive summary

L’executive summary va vous permettre de donner vie à votre projet en quelques mots, afin que vos collaborateurs en comprennent les grandes lignes (concept, emplacement, stratégie, etc). C’est l’équivalent d’un pitch du projet de votre restaurant.

  • Etude du marché

Avant d’ouvrir son restaurant, il faut commencer par comprendre les attentes du marché (dans votre zone de chalandise plus précisément).

L’idée est d’identifier les tendances de 2021, les nouvelles habitudes de consommation, les concurrents, afin d’être certain de répondre à la demande.

  • Analyse de l’offre

Mettre en adéquation l’offre de votre restaurant avec votre clientèle cible. Vous pouvez avoir le meilleur produit, mais si ça n’intéresse personne en face c’est inutile. Il faudra donc définir la meilleure offre compte tenu de votre concept. 

  • Stratégie de croissance

Comment s’y prendre pour attirer le nombre de clients nécessaire pour couvrir les dépenses ? 

Différentes stratégies peuvent être mises en place : des tarifs attractifs pour un volume important, ou des prix plus élevés pour un petit volume.

  • Etats financiers prévisionnels

Avant d’ouvrir votre restaurant vous allez devoir créer un bilan prévisionnel, compte de résultat prévisionnel, et tableau de flux de trésorerie prévisionnel.

2. Choisir un concept de restaurant original

Votre réussite dès l’ouverture du restaurant va dépendre en partie de l’originalité de votre concept, qui vous aidera à vous démarquer de la concurrence.

  • Cible : Quel type de clientèle recherchez vous ?
  • Cuisine : Vers quel type de restauration penchez-vous ?
  • Ambiance : Comment donner envie de revenir ?
  • Nom du restaurant : Trouver un nom que les clients ne vont pas oublier.
  • Logo : Quel sera votre symbole, sur votre vitrine, vos emballages ?

3. Prévoir un budget et réunir le financement nécessaire pour ouvrir un restaurant

💰 Quel budget faut-il pour ouvrir un restaurant?

Selon “Toute la Franchise”, il faut compter un investissement initial entre 300 000€ et 400 000€ pour ouvrir un restaurant.

Tous les coûts liés à la création d’un restaurant :

  • Les frais d’immatriculation, actes notariés, honoraires..
  • Les droits de bail, loyers
  • Les investissements matériels (équipement de salle, cuisine..)
  • Stock de marchandises
  • Salaires du personnel
  • Frais de communication, marketing

Comment réunir ce financement ?

Pour réunir le financement nécessaire avant d’ouvrir votre restaurant, vous avez différentes options : 

  • Apport personnel
  • Emprunt bancaire
  • Levée de fonds (crowdfunding)

4. S’occuper des formalités administratives 

Compte bancaire professionnel, immatriculation au registre du commerce et des sociétés : les formalités sont nombreuses, c’est pourquoi nous avons dédié 4 pages du livre blanc « (ré)Ouvrir son restaurant en 2021″à ce sujet.

📚 Quelle formation pour ouvrir un restaurant ?

Bonne nouvelle : pas besoin de faire Bac +10 pour ouvrir un restaurant ! 

Il n’y a pas de diplôme obligatoire, mais avoir une expérience dans la restauration ou avoir suivi des études de gestion sera un plus.

Cependant, avant d’ouvrir votre restaurant vous allez devoir suivre au moins 3 formations obligatoires :

  • Permis d’exploitation

Il a pour but de sensibiliser les professionnels du secteur bars/restaurants sur leurs droits, obligations, et prévenir les dangers de l’alcool pour leurs clients.

Lien vers l’organisme de formation agréé.

Il est valable pendant 10 ans, après lesquels il faudra faire une formation de mise à jour des connaissances.

  • Formation HACCP

Vous devez obligatoirement compter quelqu’un dans votre effectif qui a obtenu la formation HACCP. L’objectif : pouvoir exercer votre activité dans des conditions d’hygiène idéales.

(Celles et ceux qui disposent d’un diplôme dans le secteur HCR bénéficient d’une dispense d’effectuer cette formation).

  • Permis de vente de boissons

En ce qui concerne la vente d’alcool dans votre restaurant, vous allez devoir obtenir un permis pour la vente à partir d’une certaine heure. Cette licence change en fonction du type d’alcool (groupe 3, 4 ou 5) et du contexte dans lequel il est consommé (durant ou en dehors du repas).

5. Créer la structure juridique du restaurant

Les formes juridiques les plus adaptées aux restaurants sont les SARL et EURL, utilisées par 49% des restaurateurs. 

Ce sont des structures assez simples à gérer puisqu’elles permettent de bénéficier d’une protection du patrimoine importante grâce à la responsabilité limitée des associés et une grande souplesse dans la gestion. 

La SARL (Société à responsabilité limitée) est la solution classique pour ouvrir un restaurant. Elle est ouverte à 2 entrepreneurs minimum et 100 maximum, qui supporteront leurs pertes uniquement à hauteur de leurs apports.

L’EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) est en quelque sorte l’équivalent de la SARL mais pour se lancer seul.

6. Rechercher un local commercial

Les questions à se poser pour trouver le local qui correspond le mieux à votre activité :

Visibilité 

  • La zone est-elle suffisamment passante ? 
  • Le restaurant est-il facile d’accès ?
  • La zone de chalandise est-elle assez importante ?

Superficie

  • Quelle quantité de couverts souhaitez vous pouvoir servir ?

En fonction de cet objectif, vous pourrez choisir un local plus ou moins grand pour votre restaurant. N’oubliez pas de prendre en compte la distance d’un mètre minimum entre les tables, qui réduira presque de moitié le nombre de convives présents en même temps.

Aménagement

Si vous envisagez de vous lancer dans des travaux sur votre restaurant, sachez qu’il est considéré comme un ERP (établissement recevant du public), et vous devez donc obtenir un permis de construire dans les cas suivants :

  • Création d’une construction nouvelle (indépendante de tout bâtiment existant)
  • Agrandissement d’une construction existante, si les travaux ajoutent une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 20 m²
  • Modification des structures porteuses ou de la façade du bâtiment
  • Travaux portant sur un immeuble inscrit au titre des monuments historiques ou se situant dans un secteur sauvegardé.

7. Définir les besoins matériels et humains pour ouvrir ce restaurant

Commencez par lister vos besoins matériels… :

  • Équipement en cuisine (réfrigérateur, plaques de cuisson, ustensiles…)
  • Mobilier en salle (tables, chaises…)
  • Logiciel de caisse enregistreuse (logiciel sécurisé, support de caisse, terminal de paiement…)
  • Stocks (denrées nécessaires pour assurer l’ouverture : à définir selon votre menu…)

…puis vos besoins humains (votre équipe en or) :

Combien de cuisiniers, serveurs va-t-il vous falloir pour ouvrir votre restaurant ? Sous quel contrat pouvez-vous les embaucher ?

Contrat pour un serveur 

  • Extra (pour répondre à des besoins ponctuels et limités dans le temps)
  • Intérim (pour des besoins temporaires)
  • Apprentissage (avec des aides à l’embauche)

Contrat pour un cuisinier 

  • CDI
  • CDD
  • Contrat de professionnalisation

8. Créer un plan marketing pour ouvrir ce restaurant

80% des français utilisent les informations disponibles sur internet pour choisir un restaurant. Il est donc primordial d’avoir une présence sur internet avant d’ouvrir son établissement : site internet, réseaux sociaux, avis clients (négatifs, positifs).

Réseaux sociaux

Créez un compte Instagram et Facebook dédié avant d’ouvrir votre restaurant. Un des avantages de ces réseaux est qu’ils permettent d’intégrer directement un bouton “commander” qui renvoie à votre site, ou la plateforme de livraison sur laquelle votre restaurant est intégré. Ce sont également ces pages qui vont donner envie aux clients de venir sur place, avec les bonnes photos, les avis d’autres clients en commentaires, etc.

Google Ads

En fonction du budget dédié au marketing, vous allez pouvoir lancer des publicités sponsorisées. C’est-à-dire utiliser Google Ads pour apparaître dans les premiers résultats sur Google, diffuser de la publicité sur Instagram, Facebook, Youtube. 

C’est une façon efficace de se faire connaître avant d’ouvrir votre restaurant.

Influenceurs

Le marketing d’influence peut également vous permettre d’atteindre l’audience de votre choix. Vous pouvez proposer à une personnalité publique des réseaux sociaux de tester votre restaurant en avant première et d’en faire la promotion.

Il existe de nombreuses façons de faire connaître son projet, adaptées à tous les budgets. Il ne vous reste plus qu’à faire preuve de créativité.

Comment ouvrir un restaurant pendant la crise du covid-19

Le monde de la restauration est en train de connaître une transition majeure, avec des habitudes qui changent, des nouveaux modes de consommation qui se développent.

Au milieu de cette effervescence, il y a votre projet. Si ouvrir un restaurant en pleine crise vient avec ses contraintes, c’est tout de même une grande opportunité.

⚙️ S’équiper des bons outils

L’avantage d’ouvrir un restaurant 1 an après le début de la crise, c’est que nous avons pu tirer des leçons des erreurs passées : 

  • Les restaurateurs qui ont le plus souffert de la crise sont ceux qui ont été contraints de fermer leurs portes car ils ne possédaient pas les outils nécessaires pour proposer le Click & Collect ou la livraison.
  • Les restaurants qui étaient déjà sur Uber Eats, Deliveroo, Just Eat ont pu conserver un niveau de ventes correct (idem avec ceux qui ont vite sauté sur la vague du Click & Collect).
  • Être équipé d’un logiciel de caisse (Tiller) qui regroupe sur un seul écran toutes vos ventes (à emporter, en livraison, en Click & Collect), vous fait gagner un temps précieux pendant et après la crise sanitaire.

🔓 Anticiper la réouverture des restaurants

Ouvrir un restaurant en 2021 demande de l’organisation. En plus des 8 étapes que nous avons listé juste après, il faut s’assurer de respecter les mesures sanitaires liées au Covid-19 (distance entre les tables, gel à l’entrée, QR code pour remplacer le menu, etc).

Commencez à vous préparer dès aujourd’hui avec cet article.

manage cookies