Comment construire son business plan ? – Partie 3
ConseilsEntrepreneuriat

Comment construire son business plan ? – Partie 3

By septembre 23, 2019 octobre 9th, 2019 No Comments

Le business plan, et après ?

comment_construire_un_business_plan_tiller

Après avoir vu en détails ce qu’est un business plan, à quoi il sert et ce qu’il comporte, nous vous proposons quelques astuces pour apporter une valeur ajoutée à votre business plan. Elle vous permettra de vous démarquer et de marquer les esprits au-delà même de votre projet. 

La forme de votre business plan 

Comme vous avez pu le voir dans notre deuxième partie sur la construction d’un business plan, ce document est plutôt conséquent. Votre but final est de réussir à convaincre de potentiels investisseurs de croire en votre projet. Alors pour le rendre la lecture plus dynamique, il peut être intéressant, d’ajouter une touche d’esthétisme à votre business plan. 

Une fois, votre business plan rédigé, posez-vous la question suivante : est-ce qu’au premier regard, mon business plan donne envie d’être lu ?

Sur la forme, “le business plan idéal” devrait faire 20 à 30 pages, grand maximum ! C’est plus agréable à la lecture et cela permet de délivrer les informations essentielles. Vous pouvez le styliser en utilisant différents outils qui pourront mettre en valeur votre business plan : PowerPoint, Canva par exemple. 

N’hésitez pas à illustrer vos propos. Par exemple, si vous avez une idée de votre commerce idéal, vous pouvez très bien partager des maquettes présentant la disposition de vos produits, pour un restaurant, vous pouvez mettre en avant des plats qui feront la spécificité de votre commerce…. Plus votre business plan est illustré, plus cela peut permettre à vos potentiels investisseurs de se projeter dans quelque chose de concret. 

Utilisez des phrases accrocheuses et tournures de phrases dynamiques qui ne rendront pas la lecture monotone. 

Enfin, si vous disposez déjà d’un logo et d’une charte graphique, pensez à les mettre en avant sur l’ensemble de votre document. Votre business plan doit être à l’image de votre entreprise. 

Le pitch de présentation

Vous n’aviez tout de même pas cru que la construction d’un business plan s’arrêtait uniquement à la rédaction ! Bien au contraire ! Une fois le business plan rédigé, mis en forme, imprimé et relié, il faut ensuite le présenter. 

Le fameux “pitch” est un moment déterminant pour votre projet, voire capital. C’est un moment que vous devez préparer en amont avec beaucoup de rigueur car vous aurez très peu de temps pour convaincre vos futurs investisseurs ! 

En reprenant votre business plan, vous devez en dégager les points essentiels. Présenter en quelques mots, l’objet de votre projet, le marché sur lequel vous souhaitez vous implanter et votre plan de financement ne s’improvise pas. Il faut que vous puissiez en sortir les points forts de chacun de ces aspects. Lors de cette présentation, vous allez devoir revêtir le rôle de commercial car votre but est clairement de vendre votre projet et surtout un besoin. Il faut donc un discours clair, simple, dynamique, précis mais surtout mémorable. Montrez que vous connaissez les opportunités qui s’offrent à vous sur le marché en question, que vous avez une vision. Transmettez votre passion. Votre projet devient au fil de sa concrétisation comme un enfant que l’on fait grandir. Soyez fier de votre projet et montrer que vous savez ce que vous faites, comment vous le faites et où vous souhaitez aller. 

Lors de votre présentation, vous pouvez très bien suivre un plan en entonnoir. Tout d’abord, posez le problème : quel est le ou les besoins de votre client ? Ensuite, expliquez à travers ce problème, l’opportunité qui s’est offerte à vous sur le marché. Proposez votre solution : qu’est-ce que vous souhaitez apporter à ce marché, quelle est votre valeur ajoutée pour votre client ? Ensuite, vous pouvez entrer dans les détails en expliquant ce que vous souhaitez mettre en place, comment et quand. Enfin, présentez-vous, votre entreprise et les étapes de votre construction : où en êtes-vous, pourquoi sollicitez-vous l’aide d’investisseurs ? De quel montant avez-vous besoin ? Quelle va en être le retour sur investissements pour eux ?

Ainsi, vous aurez abordé de manière efficace, les points essentiels de votre business plan, tout en étant succinct. 

Les 30 premières secondes de votre pitch sont importantes. Une bonne entrée en la matière permettra de positionner vos potentiels investisseurs sur ce qu’il les attend par la suite. Un discours qui commence par une voix tremblotante ne mettra pas les investisseurs en confiance tandis qu’un discours enjoué, une blague, une mise en situation, les mettra beaucoup plus à l’aise. 

Enfin, pensez aussi à soigner la présentation que vous montrerez aux investisseurs. Elle doit être à l’image de votre business plan (couleurs, logo, police) : dynamique, esthétique et claire. 

 

Voilà, après trois articles pour le moins complet, nous espérons vous avoir donné toutes les clés pour construire et réussir votre business plan ! Bonne chance pour la suite !