Posted on /by Alexandre Touze/ in Blog, Nos clients

Cool & Workers à l’heure du bureau connecté

cool-and-workers-cafe

Il y a quelques mois de cela, une nouvelle enseigne est sortie de terre juste en face de nos locaux au 27 rue du Chemin vert. Après plusieurs mois d’interrogations et de rumeurs, il s’avéra qu’un espace de coworking allait voir le jour de l’autre côté de la rue. Une aubaine pour l’une de nos commerciales qui s’est empressée de rendre une petite visite de courtoisie, mais surtout pour des rédacteurs toujours avares d’aventures tels que nous.

C’est ainsi que nous nous résolûmes à traverser la rue afin d’entretenir nos relations de voisinage (et de clientèle par la même occasion).

Temple du stakhanovisme moderne, Cool & workers est un coworking café visant à exploiter notre jus de cervelle sans trop la maltraiter. Le gardien des lieux est Nicolas. Ce serial entrepreneur n’en est pas à son coup d’essai. À la tête de l’entreprise de textile familiale, il décida de faire ses valises pour tenter sa chance de l’autre côté de l’atlantique. Une aventure New-Yorkaise qui ne se révéla pas payante mais qui lui aura permis “de voir une autre manière de fonctionner”.

Pas grave, on remballe tout, direction la Silicon Valley Israélienne. C’est à Tel-Aviv qu’il s’associe pour développer une application mobile. Une entreprise qui marche mais “très difficile à rentabiliser rapidement”.

Nicolas ne s’arrête pas là et décide de retourner en France, voir si la mère patrie se porte bien. C’est en arpentant les rues de la capitale à la recherche d’un lieu propice à la réflexion qu’il se rend compte que malheureusement, les espaces de coworking se font rare. Un grand étonnement pour lui tant il était coutumier des fameux “coworking spaces” où les actifs avaient l’habitude de se retrouver seuls ou avec leurs collègues de bureau afin de travailler dans un cadre plus favorable. C’est ainsi que fleurit l’idée de Cool & Workers.

Lancement du projet, recherche de fonds et d’associés, visite de locaux… On y est, le 11ème arrondissement tient alors son espace coworking, véritable ruche faite de télétravailleurs en recherche de contacts ou simplement pour y trouver un refuge professionnel !

Bref un melting pot d’actifs. Les grandes boîtes ont d’ailleurs bien compris que ces nouveaux espaces pourraient améliorer la productivité de leurs employés. Un moyen de leur faire prendre l’air de temps en temps avant de les ramener gentiment au bercail. “On a des groupes comme Auchan qui viennent organiser des séminaires sur différents sujets durant quelques jours”.

“Mais l’ADN du coworking, c’est avant tout l’aspect communautaire, c’est rapprocher tous les milieux à travers des évènements ponctuels”. Au programme : conférences indépendantes où différentes personnalités sont amenées à s’exprimer, diffusion des matchs de football (attention l’euro arrive), goûters ou soirées d’entreprise. Ce genre d’événement permet de faire des rencontres professionnelles et d’échanger.

Un concept qui marche puisque Nicolas ne s’attendait pas à connaître une telle réussite dès ses premiers mois d’activités. Un succès qui l’encourage à se développer puisque des investisseurs vont lui permettre d’ouvrir de nouveaux espaces avec pour objectif de créer un véritable écosystème.

Bon et la caisse quand même ?

“Rien à dire, c’est parfait pour mon activité surtout que je n’ai pas vocation à rester ici mon but étant d’être mobile, je peux tout gérer à distance”.

Merci à Nicolas de nous avoir accordé ce petit moment !

L’aventure de Nicolas, gérant du Coworking Cool & Workers vous plait ? Consultez notre article sur l’Entrepreneuriat dans la Restauration : « Être restaurateur, c’est être entrepreneur ».

Publié par

Jf Perret

Date

24.03.16

Abonnez-vous à la newsletter